Info entrepreneurs reçoit le soutien financier de développement économique Canada L'équipe d'experts en information d'affaires de la chambre de commerce du Montréal métropolitain
Guide

Gestion des risques

Partager sur :
Sauvegarder ce document Vous devez d'abord être connecté pour sauvegarder ce document. Imprimer

Chaque entreprise fait face à des risques qui pourraient représenter des menaces pour sa réussite.

Le risque se définit comme la probabilité d'un événement et ses conséquences. La gestion des risques est l'utilisation de processus, méthodes et outils pour gérer ces risques.

La gestion des risques met l'accent sur l'identification de ce qui pourrait mal tourner, l'évaluation de quels risques devraient être traités et la mise en œuvre de stratégies pour faire face à ces risques. Les entreprises ayant identifié les risques seront mieux préparées et auront une façon plus rentable de les traiter.

Ce guide indique de quelle façon identifier les risques auxquels votre entreprise pourrait faire face. Il traite également de la façon de mettre en œuvre une politique et un programme efficace de gestion des risques pouvant augmenter les chances de réussite de votre entreprise et diminuer la possibilité d'échec.

Processus de gestion de risques

Les entreprises font face à un grand nombre de risques, c'est pourquoi la gestion des risques doit être une partie centrale de la gestion stratégique de toute entreprise. La gestion des risques vous aide à identifier et à aborder les risques auxquels fait face votre entreprise et, ce faisant, augmente la probabilité d'atteindre avec succès les objectifs de votre entreprise.

Un processus de gestion des risques implique :

  • l'identification méthodique des risques entourant les activités de votre entreprise
  • l'évaluation de la probabilité qu'un événement survienne
  • la compréhension de la façon de répondre à ces événements
  • la mise en place de systèmes afin de faire face aux conséquences
  • la surveillance de l'efficacité de vos approches et contrôles en matière de gestion des risques

En conséquence, le processus de gestion des risques :

  • améliore la prise de décision, la planification et la priorisation
  • vous aide à allouer le capital et les ressources de façon plus efficace
  • vous permet d'anticiper ce qui pourrait mal tourner, de minimiser le nombre de feux que vous aurez à éteindre ou, dans le pire des cas, d'empêcher un désastre ou une grave perte financière
  • améliore de façon importante la probabilité que vous livriez votre plan d'affaires en temps voulu et conformément au budget

La gestion des risques devient même plus importante si votre entreprise décide d'essayer quelque chose de nouveau, par exemple le lancement d'un nouveau produit ou la pénétration de nouveaux marchés. Le fait que des concurrents vous suivent dans ces marchés, ou des percées technologiques rendant votre produit redondant, représentent deux risques que vous pourriez vouloir prendre en compte dans de tels cas.

Types de risques auxquels votre entreprise fait face

Les principales catégories de risques à prendre en considération sont :

  • stratégiques, par exemple un concurrent arrivant sur le marché
  • en lien à la conformité, par exemple l'introduction d'une nouvelle loi en matière de santé et de sécurité
  • financiers, par exemple l'absence de paiement de la part d'un client ou l'augmentation des frais d'intérêts relativement à un prêt commercial
  • opérationnels, par exemple, la panne ou le vol d'un équipement clé

Ces catégories ne sont pas rigides et certaines parties de votre entreprise pourraient appartenir à plus d'une catégorie. Les risques rattachés à la protection des données, par exemple, pourraient être envisagés dans le cadre de l'examen de vos opérations ou de la conformité de votre entreprise.

Parmi d'autres risques, on peut trouver :

  • les risques environnementaux, y compris les catastrophes naturelles
  • la gestion des risques des employés, telle que la conservation d'un nombre suffisant de membres du personnel et de remplaçants, la sécurité des employés et des compétences à jour
  • l'instabilité politique et économique dans tout marché étranger vers lequel vous exportez des biens
  • des risques en matière de santé et de sécurité

Risques stratégiques et en lien à la conformité

Les risques stratégiques sont les risques associés à l'exploitation au sein d'une industrie particulière.

Ils comprennent des risques découlant :

  • de l'activité de fusion et acquisition
  • du changement au sein des clients ou dans la demande
  • des changements dans l'industrie
  • de la recherche et du développement

Par exemple, vous pourriez envisager les risques stratégiques de la possibilité qu'une société américaine achète un de vos concurrents canadiens. Cela pourrait donner à la société américaine une division de distribution au Canada. Vous pourriez vouloir prendre en considération :

  • s'il existe une quelconque société américaine disposant de l'argent et (ou) suffisamment cotée pour le faire
  • s'il existe un quelconque concurrent canadien qui pourrait représenter une cible d'acquisition, peut-être en raison de difficultés financières
  • si une société américaine diminuerait ses prix ou investirait davantage dans la recherche et le développement

Lorsqu'il existe une forte probabilité que cela arrive, vous devez préparer une réponse.

Risque en matière de conformité

Les risques en matière de conformité sont ceux qui sont associés au besoin de respecter les lois et règlements. Ils s'appliquent également au besoin d'agir d'une façon à laquelle s'attendent les investisseurs et les clients, par exemple, en garantissant une gouvernance d'entreprise appropriée.

Vous pourriez vouloir prendre en considération le fait que la législation en matière d'emploi ou de santé et sécurité pourrait ajouter à vos frais généraux ou vous forcer à modifier vos façons établies de travailler.

Vous pourriez également vouloir tenir compte des risques législatifs pour votre entreprise. Vous devez vous demander si les produits ou services que vous offrez pourraient être moins commercialisables en raison des lois ou de la fiscalité – comme cela s'est produit pour les produits du tabac et de l'amiante. Par exemple, des préoccupations concernant l'augmentation de l'obésité pourraient susciter des règlementations plus exigeantes en matière d'étiquetage alimentaire, ce qui pourrait augmenter les coûts ou réduire le pouvoir d'attraction de certains types d'aliments.

Risques financiers et opérationnels

Les risques financiers sont associés à la structure financière de votre entreprise, aux transactions qu'effectue votre entreprise et aux systèmes financiers que vous avez déjà en place.

L'identification des risques financiers implique l'examen de vos opérations financières quotidiennes, particulièrement la trésorerie. Si votre entreprise est trop dépendante d'un client unique et qu'il n'est pas en mesure de vous payer, cela pourrait avoir de graves conséquences pour la viabilité de votre entreprise. Vous pourriez examiner :

  • la façon dont vous accordez un crédit aux nouveaux clients
  • qui vous doit de l'argent
  • les mesures que vous pouvez prendre pour le recouvrer
  • l'assurance pouvant couvrir des créances importantes ou douteuses

Le risque financier doit prendre en compte des facteurs externes tels que les taux d'intérêt et les taux de change.

Les changements de taux auront une influence sur le remboursement de vos dettes et la compétitivité de vos biens et services par rapport à ceux qui sont produits à l'étranger.

Risques opérationnels

Les risques opérationnels sont associés aux procédures opérationnelles et administratives de votre entreprise. Ceux-ci incluent notamment :

  • le recrutement
  • la chaîne d’approvisionnement
  • les contrôles comptables
  • les systèmes de TI
  • la règlementation
  • la composition du conseil d'administration

Vous devez examiner ces opérations à tour de rôle, prioriser les risques et prévoir des dispositions si un de ces risques se réalise. Par exemple, si vous dépendez lourdement d'un fournisseur pour une composante clé, vous devez envisager ce qui pourrait se produire si ce fournisseur se retirait des affaires et trouver d'autres fournisseurs pour vous aider à minimiser le risque.

Les risques relatifs aux TI et la protection des données sont de plus en plus importants pour les affaires. Si des pirates de l'informatique pénètrent dans vos systèmes de TI, ils pourraient voler des données de valeur et même de l'argent provenant de votre compte bancaire, ce qui dans le meilleur des cas serait gênant et dans le pire des cas pourrait vous conduire à la faillite. Un système de TI sécurisé employant le chiffrement protègera les informations commerciales et celles se rapportant aux clients.

De quelle façon évaluer les risques

L'évaluation des risques vous permet de déterminer la signification des risques pour l'entreprise et décider d'accepter le risque spécifique ou de prendre une mesure pour le prévenir ou le minimiser.

Afin d'évaluer les risques, il est intéressant de classer ces risques lorsque vous les aurez identifiés.

Cela peut être fait en envisageant les conséquences et la probabilité de chaque risque. Un grand nombre d'entreprises estiment que l'évaluation des conséquences et de la probabilité selon des critères tels que élevée, moyenne ou faible est appropriée à leurs besoins.

Ils peuvent ensuite être comparés à votre plan d'affaires, afin de déterminer les risques qui pourraient influer sur vos objectifs, et évalués à la lumière d'exigences juridiques, des coûts et des préoccupations des investisseurs. Dans certains cas, le coût de l'atténuation d'un risque éventuel peut s'avérer si élevé que ne rien faire est plus judicieux, d'un point de vue commercial.

Il existe des outils que vous pouvez utiliser pour vous aider à évaluer les risques. Vous pouvez tracer sur une carte des risques la signification et la probabilité que le risque se réalise. Chaque risque est classé sur une échelle de un à dix. Si un risque obtient la note de dix, cela signifie qu'il revêt une importance majeure pour la société. Un est le moins significatif. La carte vous permet de visualiser les risques en relation les uns avec les autres, de juger leur étendue et de planifier les sortes de contrôles qui doivent être mis en œuvre pour atténuer les risques.

La priorisation des risques, quelle que soit la façon dont vous l'effectuez, vous permet de diriger le temps et l'argent vers les risques les plus importants. Vous pouvez mettre en place des systèmes et des contrôles pour faire face aux conséquences d'un événement. Cela pourrait impliquer la définition d'un processus décisionnel ainsi que des procédures de recours aux échelons supérieurs que votre société devrait suivre si un événement survenait.

Utiliser des mesures préventives pour la continuité des affaires

La gestion des risques implique la mise en place de processus, de méthodes et d'outils afin de traiter les conséquences des événements que vous avez identifiés comme représentant des menaces importantes pour votre entreprise. Cela pourrait être aussi simple que de mettre de côté des réserves financières afin de faciliter les problèmes de trésorerie s'ils surviennent ou de garantir une sauvegarde informatique efficace et des procédures de soutien des TI pour traiter une panne des systèmes.

Les programmes traitant des menaces identifiées au cours de l'évaluation des risques sont souvent appelés les plans de continuité des opérations. Ils indiquent ce que vous devez faire si un événement donné survient, par exemple si un incendie détruit votre bureau. Vous ne pouvez éviter tous les risques, mais les plans de continuité des opérations peuvent minimiser la perturbation de votre activité.

Les évaluations des risques changeront de pair avec la croissance de votre entreprise ou en raison de changements internes ou externes. Cela signifie que les processus que vous avez mis en place pour gérer les risques de votre entreprise doivent être revus périodiquement. De telles révisions identifieront les améliorations à apporter aux processus et peuvent également indiquer le fait qu'un processus ne soit plus nécessaire.

Comment gérer les risques

Il existe quatre façons de traiter ou de gérer chaque risque que vous avez identifié. Vous pouvez :

  • l'accepter
  • le transférer
  • le diminuer
  • l'éliminer

Par exemple, vous pourriez décider d'accepter un risque, car le coût relié à son élimination complète est trop élevé. Vous pourriez décider de transférer le risque, ce qui est habituellement effectué avec une assurance. Ou vous pourriez être en mesure de diminuer le risque en introduisant de nouvelles mesures de sécurité ou l'éliminer complètement en changeant la façon dont vous produisez le produit.

Lorsque vous aurez évalué et accepté les mesures et les procédures visant à diminuer le risque, ces mesures doivent être mises en place.

La gestion des risques n'est pas un exercice unique. La surveillance et la révision constantes sont cruciales pour la réussite de votre approche en matière de gestion des risques. Une telle surveillance garantit que les risques ont été identifiés et évalués correctement et que des contrôles appropriés ont été mis en place. Il s'agit également d'une façon d'apprendre à partir de l'expérience et d'apporter des améliorations à votre approche en matière de gestion des risques.

Tout cela peut être formalisé dans le cadre d'une politique de gestion des risques, indiquant l'approche et l'appétit de votre entreprise en matière de risques ainsi que son approche en gestion des risques. La gestion des risques sera encore plus efficace si vous en affectez clairement la responsabilité à des employés que vous aurez choisis. Il est également préférable d'obtenir un engagement concernant la gestion des risques à l'échelle du conseil.

Une bonne gestion des risques peut améliorer la qualité et le rendement de votre entreprise.

Choisir l'assurance appropriée pour vous protéger contre les pertes

L'assurance ne réduira pas les risques de votre entreprise, mais vous pouvez l'utiliser comme un outil financier de protection contre les pertes associées à certains risques. Cela signifie qu'en cas de perte, vous obtiendrez une certaine indemnisation financière. Cela peut s'avérer crucial pour la survie de votre entreprises, par exemple, en cas d'incendie qui détruit une usine.

Certains coûts ne peuvent faire l'objet d'une assurance, tels que les dommages à la réputation d'une société. D'un autre côté, l'assurance est obligatoire dans certains domaines.

Les sociétés d'assurance veulent de plus en plus la preuve que le risque est géré. Avant de fournir une couverture, elles veulent la preuve du fonctionnement efficace des processus en place pour minimiser la probabilité d'une réclamation. Vous pouvez demander des conseils à votre conseiller en services d’assurance au sujet des processus appropriés.

Produits d'assurance

Vous pouvez utiliser une police contre les pertes d'exploitation, par exemple, afin d'être assuré contre la perte de bénéfices et des frais généraux plus élevés résultant, par exemple, d'une machine endommagée. Vous pourriez également vouloir envisager :

  • l'assurance responsabilité de produits
  • l'assurance collaborateurs
  • l'assurance-vie collective

L'assurance responsabilité - assurance responsabilité civile et de produits - est destinée à verser toute indemnisation et tout frais juridiques découlant de la négligence ou de la violation d'obligation.

L'assurance collaborateurs est destinée à vous couvrir pour les coûts financiers résultant de la perte de personnel clé.

L'assurance-vie collective est fournie par les employeurs dans le cadre d'un ensemble d'avantages sociaux et permet le versement d'une somme forfaitaire à la famille d'un employé en cas de décès de l'employé.


Document original, Managing risk, © Crown copyright 2009
Source : Business Link UK (maintenant GOV.UK/Business)
Adapté pour le Québec par Info entrepreneurs
Traduit par Info entrepreneurs


Nos informations sont offertes gratuitement et sont destinées à aider une large gamme d'entreprises établies au Royaume-Uni (gov.uk/business) et au Québec (infoentrepreneurs.org). En raison de leur nature générale, les informations ne peuvent pas être considérées comme étant complètes et ne doivent jamais être utilisées en remplacement d'un avis juridique ou professionnel. Nous ne pouvons garantir que les informations s'appliquent à la situation individuelle de votre entreprise. Malgré tous nos efforts, il est possible que certaines informations soient périmées.

En conséquence :

  • Les exploitants des sites Web n'assument aucune responsabilité quant aux conséquences d'erreurs ou d'omissions.
  • Vous devez toujours suivre les liens vers des informations plus détaillées provenant de l'organisme ou du service gouvernemental pertinent.
  • Toute confiance que vous accordez à nos informations ou à celles reliées à d'autres sites Web est à vos propres risques. Vous devriez envisager d'obtenir l'avis de conseillers indépendants et devriez toujours vérifier vos décisions par rapport à vos méthodes opérationnelles habituelles ainsi qu'aux pratiques exemplaires de votre domaine d'activité.
  • Les exploitants des sites Web, leurs mandataires et employés n'assument aucune responsabilité à l'égard de toute perte ou de tout dommage découlant de l'utilisation de nos sites Web, sauf en cas de décès ou de préjudice corporel causés par leur négligence, ou en cas de fraude.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?