Info entrepreneurs reçoit le soutien financier de développement économique Canada L'équipe d'experts en information d'affaires de la chambre de commerce du Montréal métropolitain
Guide

Plan de relève et transfert d'entreprise

Partager sur :
Sauvegarder ce document Vous devez d'abord être connecté pour sauvegarder ce document. Imprimer

La préparation de la cession de la propriété d'une entreprise peut être difficile pour les dirigeants propriétaires, mais le faire de la bonne façon est crucial si l'entreprise doit rester fructueuse et la planification anticipée est la clé.

Ce guide souligne vos choix en matière de relève et vise à vous aider à identifier le meilleur chemin pour vous et votre entreprise.

Le plan de relève implique le transfert de la propriété et du contrôle d'une entreprise à une nouvelle direction. Les trois choix principaux sont : le transfert de la propriété à un membre de la famille, le transfert de la propriété à une personne qui n'est pas un membre de la famille ou l'aliénation de l'entreprise par l'intermédiaire d'une vente, le rachat de l'entreprise par les cadres, le rachat de l'entreprise par des investisseurs ou la liquidation volontaire.

Pourquoi le plan de relève est important

Environ 80 pour cent des entreprises privées au Canada sont des entreprises familiales. Cependant, une majorité des entreprises familiales de première génération ne dispose pas de plan de relève.

Parmi les raisons courantes, on peut trouver la résistance du propriétaire de laisser les rênes, la crainte de la retraite ou l'incapacité de trouver ou de choisir un successeur efficace.

Le transfert de la propriété peut s'avérer être très émouvant et compliqué, ce qui explique pourquoi souvent il est ignoré jusqu'à ce que cela devienne un problème urgent, par exemple, lorsque le propriétaire tombe malade ou devient trop âgé pour continuer à exploiter l'entreprise.

Souvent, les propriétaires d'entreprise sous pression, forcés d'envisager une gamme de problèmes quotidiens importants, ont une vision à court terme et en conséquence, n'attachent en fin de compte pas suffisamment d'importance à la relève.

Ce qui est en jeu

Le fait de ne pas s'occuper du plan de relève avant qu'il ne soit trop tard signifie probablement que le transfert efficace de la propriété est impossible dans les délais nécessaires. Une décision forcée, mal éclairée ou prise sous l'effet de la panique pourrait signifier que l'entreprise est transférée dans des mains incompétentes ou réticentes.

L'entreprise pourrait être gravement perturbée lorsque des disputes ont lieu concernant la personne qui doit être propriétaire de l'entreprise ou qui doit l'exploiter, tandis que l'incertitude et le manque de direction pourraient avoir un effet désastreux sur les ventes et le moral de l'entreprise.

Tous les points mentionnés précédemment pourraient au bout du compte entraîner l'échec de l'entreprise. Accorder assez de temps pour réfléchir suffisamment à l'avance puis formuler un plan de relève efficace est la clé de la réussite.

Avantages d'un bon plan de relève

Un plan de relève efficace doit faire partie de votre stratégie globale en matière de développement d'affaires.

Le fait de savoir exactement comment, quand et à qui la propriété sera transférée est la façon la plus probable qui entraînera la maximisation des rendements pour le propriétaire actuel.

Choisir le successeur approprié et s'assurer que le transfert a lieu au bon moment est la meilleure façon de garantir la réussite continue de l'entreprise.

Évaluation de vos choix

Vous pourriez décider de transférer la propriété de l'entreprise à un membre de la famille ou à une personne n'appartenant pas à la famille. Vous pourriez vendre l'entreprise ou l'aliéner au moyen du rachat de l'entreprise par ses cadres ou du rachat de l'entreprise par des investisseurs. En fait, vous pourriez décider que la meilleure mesure à prendre est de dissoudre l'entreprise au moyen d'une liquidation volontaire.

Facteurs qui doivent guider votre décision

Commencez en envisageant s'il existe un choix évident de successeur au sein de l'entreprise. Il pourrait s'agir d'un membre de la famille ou d'une personne n'appartenant pas à la famille qui a travaillé pour vous pendant un certain temps, quelqu'un qui connaît l'entreprise et qui possède les compétences nécessaires pour en prendre le contrôle.

L'identification de la personne appropriée pour prendre le contrôle de l'exploitation de l'entreprise peut être une décision difficile. Il y a beaucoup en jeu et vous devez être absolument certain que le candidat que vous avez choisi est capable de faire avancer votre entreprise.

S'il est impossible de nommer une personne au sein de l'entreprise, vous pourriez devoir choisir un candidat externe. Cependant, si vous devez générer des fonds pour votre retraite, une vente pourrait constituer votre unique option.

Rester en famille

Choisir un membre de la famille comme successeur est un choix populaire pour un grand nombre de dirigeants propriétaires – surtout lorsque la personne travaille déjà au sein de l'entreprise. Les personnes provenant de l'extérieur pourraient ne pas avoir le désir ou l'aptitude nécessaire pour exploiter l'entreprise.

La relève familiale offre le sentiment que l'entreprise a été laissée dans les mains d'une personne qui est engagée et qui fera tout son possible pour apporter une réussite continue.

Faire votre choix

Lorsque vous étudiez qui est la personne la mieux équipée pour faire avancer l'entreprise, vous devez rester objectif. Soyez guidé par les besoins de l'entreprise, et non par des considérations émotionnelles.

Lorsque vous étudiez des successeurs éventuels, recherchez la preuve de l'engagement. Évaluez attentivement les compétences et l'expérience, car la personne que vous choisissez doit posséder ce qu'il faut. Étudiez également si elle possède les compétences en leadership et la personnalité nécessaires afin de motiver et gérer les autres.

Préparation de la relève

Lorsque vous aurez choisi la personne la plus appropriée pour vous succéder, commencez à la préparer par l'intermédiaire de l'éducation (informelle et formelle, au besoin), la formation et le mentorat.

Fixez un calendrier concernant le transfert de pouvoir et de propriété et utilisez le temps qu'il vous reste pour la faire bénéficier de vos connaissances et de votre expérience. Afin de vérifier s'il est prêt, vous pouvez commencer à diminuer votre implication et à attribuer à votre successeur la responsabilité de prendre certaines décisions importantes.

Donnez-lui le temps nécessaire pour s'équiper des compétences et des connaissances dont il a besoin, autrement, vous le destinez à perdre toute confiance en lui.

Valeur non relative

Le transfert de la propriété et du contrôle de votre entreprise à un membre de la famille pourrait ne pas être possible ni faisable.

Après une étude attentive, vous pourriez conclure qu'une personne n'étant pas un membre de la famille – un employé actuel, quelqu'un qui connaisse l'entreprise et qui soit engagé – soit la mieux placée pour faire avancer l'entreprise.

Si une telle personne n'existe pas, vous pourriez devoir avoir recours à quelqu'un de l'extérieur. Faites attention. Une telle nomination peut entraîner du ressentiment. Pour minimiser le risque que des problèmes surviennent, communiquez les raisons de sa nomination à votre personnel et indiquez clairement que c'est dans le meilleur intérêt de l'entreprise.

La confiance constitue le problème majeur si le contrôle est attribué à une personne de l'extérieur. Vous aurez besoin d'être certain de ses compétences et de son expérience, car la personne que vous choisissez doit posséder ce qu'il faut. Elle aura non seulement besoin des connaissances de votre entreprise et de son type d'activité, mais également des compétences en leadership et la personnalité nécessaires pour motiver et gérer les autres au sein de votre entreprise. Vous devrez également être certain de son engagement.

Vente de commerce

L'aliénation (la vente de l'entreprise) constitue le meilleur choix si vous avez besoin d'obtenir des fonds (peut-être pour financer la retraite), s'il n'y a pas de successeur ou si la famille n'a pas le désir le poursuivre son implication dans l'entreprise.

La décision de vendre peut être difficile pour les propriétaires dirigeants qui peuvent se sentir réticents à laisser partir une entreprise dont ils se sont occupés pendant des années. Une préparation minutieuse aidera à diminuer les angoisses, jusqu'à ce que vous soyez certain d'avoir trouvé l'acheteur approprié.

Préparation de la vente de votre entreprise

Cela peut prendre plusieurs années pour atteindre le point où une entreprise est prête à être vendue. Si vous décidez que l'aliénation représente le choix le plus approprié, vous devez alors élaborer un plan et certains objectifs pour préparer l'entreprise à la vente.

Pour vous assurer que l'entreprise soit dans la meilleure condition pour inspirer une offre concurrentielle, vous devez envisager d'obtenir des conseils de la part d'un conseiller expérimenté en finances d'entreprise.

Avant d'être en position de vendre, vous devez vous assurer que votre entreprise soit aussi allégée, efficace et rentable que possible. Une preuve claire de la croissance des ventes par le biais de projections crédibles maximisera son pouvoir d'attraction. Il ne doit y avoir aucun problème majeur pouvant mettre la vente en péril, tel qu'un recours judiciaire ou une enquête fiscale.

Choix clés

Les rachats d'entreprises par les cadres deviennent de plus en plus populaires auprès des entreprises familiales plus jeunes. Le transfert du contrôle de l'entreprise à une équipe de direction provenant de l'intérieur qui possède déjà la connaissance de la société offre de nombreux avantages. Cela donne également au propriétaire dirigeant la chance de transférer la propriété à des personnes déjà engagées, qui possèdent les connaissances et l'expérience appropriées et qui ont déjà une participation dans la réussite continue de l'entreprise.

Les rachats d'entreprises par des investisseurs surviennent lorsqu'une équipe de direction externe rejoint l'entreprise et prend une participation dans ses capitaux propres.

Liquidation volontaire

La liquidation volontaire implique la dissolution de tous les actifs d'une société, en licenciant les employés conformément à la Loi sur les normes du travail et en fermant l'entreprise.

Elle n'est habituellement envisagée que lorsque tous les autres choix ont échoué (p. ex., lorsque personne ne souhaite acheter l'entreprise ou reprendre sa direction).

Cela peut impliquer des dépenses assez considérables et c'est pourquoi il est improbable que la liquidation volontaire fournisse les meilleurs rendements aux propriétaires d'entreprise qui cherchent à obtenir de l'argent.

Posséder un plan de relève formel

Un plan de relève n'est d'aucune utilité s'il n'existe que dans votre esprit.

Devoir formaliser votre plan de relève vous permet de savoir exactement quelle ligne de conduite vous envisagez prendre, à quel moment et de quelle façon. L'indiquer noir sur blanc révèle souvent des défauts, ce qui signifie que des stratégies plus efficaces doivent être employées.

Lorsque vous aurez décidé quelle ligne de conduite vous permet le mieux de céder le contrôle de votre entreprise de la manière que vous voulez, vous devez être en mesure d'élaborer un calendrier des mesures nécessaires. Cela doit être méticuleusement planifié et exécuté.

Un plan de relève peut prendre plusieurs années à mettre en œuvre.

Obtention de soutien

Votre plan de relève doit être communiqué de façon efficace à d'autres personnes importantes au sein de votre entreprise. Il est important que vous informiez le personnel, les clients et les fournisseurs de votre intention de cesser votre implication dans l'entreprise – et le choix du moment est crucial. La dernière chose dont vous ayez besoin est que les gens perdent confiance dans l'entreprise lorsqu'ils apprendront que vous ne serez plus impliqué.

Pendant toute cette période, il est important d'obtenir des conseils d'expert concernant chaque aspect de la cession de la propriété de votre entreprise – dont le moindre n'est pas la fiscalité. Il y a aura des conséquences à la fois pour vos finances personnelles et celles de votre entreprise.

Un des défis les plus difficiles auquel les propriétaires d'entreprise font face est d'apprendre à lentement mais sûrement abandonner à l'avance le contrôle de leurs entreprises. Quelle que soit la difficulté d'agir de la sorte, il s'agit d'une partie nécessaire du processus.


Document original, Succession planning and business transfer, © Crown copyright 2009
Source : Business Link UK [maintenant GOV.UK/Business)
Adapté pour le Québec par Info entrepreneurs
Traduit par Info entrepreneurs


Nos informations sont offertes gratuitement et sont destinées à aider une large gamme d'entreprises établies au Royaume-Uni (gov.uk/business) et au Québec (infoentrepreneurs.org). En raison de leur nature générale, les informations ne peuvent pas être considérées comme étant complètes et ne doivent jamais être utilisées en remplacement d'un avis juridique ou professionnel. Nous ne pouvons garantir que les informations s'appliquent à la situation individuelle de votre entreprise. Malgré tous nos efforts, il est possible que certaines informations soient périmées.

En conséquence :

  • Les exploitants des sites Web n'assument aucune responsabilité quant aux conséquences d'erreurs ou d'omissions.
  • Vous devez toujours suivre les liens vers des informations plus détaillées provenant de l'organisme ou du service gouvernemental pertinent.
  • Toute confiance que vous accordez à nos informations ou à celles reliées à d'autres sites Web est à vos propres risques. Vous devriez envisager d'obtenir l'avis de conseillers indépendants et devriez toujours vérifier vos décisions par rapport à vos méthodes opérationnelles habituelles ainsi qu'aux pratiques exemplaires de votre domaine d'activité.
  • Les exploitants des sites Web, leurs mandataires et employés n'assument aucune responsabilité à l'égard de toute perte ou de tout dommage découlant de l'utilisation de nos sites Web, sauf en cas de décès ou de préjudice corporel causés par leur négligence, ou en cas de fraude.

Pour toute demande de renseignement, veuillez contacter nos agents d’information.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?